Fiche de qualification :
Ingénierie des installations de traitement des nappes et des sols

-Qualification : 0812

Libellé de la qualification

Ingénierie des installations de traitement des nappes et des sols

Définition de la qualification

Gestion de projets de dépollution spécifiques, intégrant les études de conception et d'avant-projet, les études de faisabilité pour le ou les traitement(s) envisagé(s), ainsi que le dimensionnement et le suivi d'exécution des travaux, selon les spécifications de la norme AFNOR NF X-31-620-3 (Domaine B : ingénierie des travaux de réhabilitation).

Les codifications des différentes prestations normalisées, pour cette qualification, sont :- Plan de Gestion détaillé (niveau APD) : Plan de gestion rédigé une fois connu le projet de réhabilitation ou d'aménagement d'un site, précisant au besoin le bilan coût-avantage issu du PG « initial », en lien avec les études de faisabilité technique et les tests de traitement effectués au besoin (cf. B110 reportée ci-dessous).
- Etude de conception (B100)
- Identification des différentes mesures de gestion possibles et élaboration d'un bilan coût-avantage (A330)
- Etude de faisabilité technique et financière (B110)
- Etude avant-projet (AP) (B120)
- Etude de projet (B130)
- Assistance aux contrats de travaux dont DCE (B310)
- Direction de l'exécution des travaux (B320)
- Assistance aux opérations de réception (B330)

Critère complémentaire spécifique "Moyens" *

"Moyens humains" :

Disposer en propre d'au moins un référent technique par tranche de 20 salariés dans le domaine des SSP.

Chaque référent doit :
- être titulaire d'une formation initiale équivalente à un titre ou diplôme de niveau I (BAC+5) en Sciences de la Terre ou environnement (géologie-hydrogéologie-géochimie-chimie-géophysique-géotechnique, ...),
- et avoir acquis au moins 3 ans d'expérience dans le domaine des sites et sols pollués, comme Chef de Projet.

ou

- être titulaire d'une formation initiale équivalente à un titre ou diplôme de niveau II ou III en Sciences de la Terre ou environnement (géologie-hydrogéologie-géochimie-chimie-géophysique-géotechnique, ...),
- et avoir acquis au moins 6 ans d'expérience dans le domaine des sites et sols pollués, dont 3 ans comme Chef de Projet.

ou pour tous les autres cas :

- avoir acquis au moins 11 ans d'expérience dans le domaine des sites et sols pollués, dont 3 ans comme Chef de Projet.

"Moyens matériels" :

Disposer d'un laboratoire interne. A défaut, le postulant doit justifier de sa capacité à réunir et à coordonner les compétences extérieures nécessaires, en évitant tout conflit d'intérêts, et à synthétiser leurs interventions.

Critère complémentaire spécifique "Références" *

Pour chaque référence présentée, fournir les pièces techniques du DCE.

 

* En complément des critères d’attribution généraux définis dans le référentiel de qualification OPQIBI

Dernières Actus


Atelier OPQIBI à SOLSCOPE 2019 le 26 juin à Marseille (Parc Chanot)

En savoir +

Rénovation énergétique : l’OPQIBI signataire de la charte « ENGAGES POUR FAIRE »

En savoir +

L’édition 2019 de la nomenclature OPQIBI vient de paraître

En savoir +

Edition d’une nouvelle fiche pratique « Certificats OPQIBI et marchés publics » suite à la réforme 2016 »

En savoir +