Fiche de qualification :
Étude d'éclairage intérieur courant

-Qualification : 1407

Libellé de la qualification

Étude d'éclairage intérieur courant

Définition de la qualification

Installations intérieures d'éclairage artificiel mettant en Âœuvre des niveaux d'éclairement usuels et réglementaires avec qualité adaptée aux usages pour tout bâtiment de l'habitat, du tertiaire et de l'industrie.
Ces installations prennent en compte l'éclairement naturel et l'ensemble des systèmes de gestion en vue d'une performance énergétique optimisée.

Critère complémentaire spécifique "Moyens" *

"Moyens humains" :

Le ou les référents techniques est/sont un/des électricien(s) ou énergéticien(s) justifiant d'une formation initiale qualifiante ou continue de 2 jours minimum traitant les objectifs pédagogiques suivants :
- Comprendre les principes généraux de l'éclairage intérieur (critères de confort visuel, de qualité et d'efficacité énergétique de la lumière).
- Optimiser l'éclairage naturel dans les bâtiments en utilisant le facteur de lumière du jour et l'autonomie en lumière naturelle.
- Savoir calculer la consommation théorique de l'installation en kWh par an et sa contribution à la consommation énergétique du bâtiment en kWhep/m2 par an.
- Optimiser les performances globales des installations d'éclairage intérieur, uniformité, niveau d'éclairement en respect avec les règles de l'art, normes, codes du travail et autres réglementations, dont la RT
- Combiner efficacement éclairage naturel et éclairage artificiel et savoir notamment utiliser les équipements de régulation adaptés.
- Choisir les techniques d'éclairage (sources, ballast, luminaires, régulation) pour réduire la consommation énergétique et améliorer l'ergonomie et le confort visuels des usagers.
- Savoir réaliser un calcul d'éclairage en coût global incluant l'investissement, l'installation, les économies d'énergie et financière, les coûts de maintenance et la durée de vie et calculer l'amortissement ainsi que les futures contributions à la consommation énergétique du bâtiment.
- Savoir planifier la maintenance des équipements et savoir orienter et conseiller sur le recyclage des appareils.

Produire un justificatif de cette formation.

"Moyens matériels" :

Outil et /ou logiciels dont doit disposer la structure :
- outil de simulation d'éclairage naturel
- outil de simulation d'éclairage artificiel

Fournir les factures d'achat et/ou de location.

Critère complémentaire spécifique "Références" *

Fournir 2 références achevées depuis moins de 4 ans.

Pour chaque référence, fournir :
- Extrait du CCTP du lot électricité portant sur l'éclairage
- Copie du document remis au responsable du calcul réglementaire pour prise en compte des puissances thermiques de l'éclairage
- Synthèse d'étude thermique réglementaire du projet (niveau appel d'offres et/ou fin de travaux) ou étude thermique dans l'existant accompagnée de la sortie logicielle d'étude thermique comprenant le détail de la saisie de l'enveloppe et des systèmes
- Synthèse des simulations d'éclairage naturel et artificiel

Une des 2 références à présenter peut concerner un bâtiment non soumis à la RT 2012. Dans ce cas, les items 2 et 3 ci-dessus ne sont pas applicables et les justificatifs concernés ne sont pas à produire.

 

* En complément des critères d’attribution généraux définis dans le référentiel de qualification OPQIBI

Dernières Actus


« Nouvelles qualifications OPQIBI en commissionnement, en sites et sols pollués (SSP) et en coût global »

En savoir +

Edition d’une nouvelle fiche pratique « Certificats OPQIBI et marchés publics » suite à la réforme 2016 »

En savoir +

« Résultats de l’enquête OPQIBI 2016 auprès des maitres d’ouvrage publics »

En savoir +

Parution d'un cahier expert sur la qualification OPQIBI édité et diffusé par Le "Moniteur"

En savoir +